Flash Info

  • Il y a 1 heure 25 minFootball-Transferts : Al Hilal annule le transfert de Tapé Ira Eliezer (ex San Pedro FC)
  • Il y a 3 heures 23 minRugby-Classement World Rugby : La Côte d'Ivoire 50è mondial et 8è africain au 8 août 2022
  • Il y a 4 heures 39 minJiu-Jitsu-Drame : Le Brésilien Léandro Lo, huit fois champion du monde, a été tué dans la nuit du samedi au dimanche
  • Il y a 4 heures 48 minAthlétisme-5è Jeux de la Solidarité Islamique : Donatien Djéro, Arthur Cissé, Naboundou Koné en demie du 100m masculin
  • Il y a 4 heures 52 minFootball-Transfert : L'international ivoirien Maxwel Cornet signe à West Ham
  • Il y a 4 heures 53 minFootball-Côte d'Ivoire : Le technicien ivoirien Boudo Mory quitte le banc de l'USC Bassam

Assémian Moularé « Nous sommes une famille »

Basketball

Assémian Moularé « Nous sommes une famille »

8 December 2021 0

Acteur majeur de la bonne performance des ivoiriens durant la première fenêtre comptant des éliminatoires du mondial 2023, Assémian Moularé s'est confié au micro de la FIBB à l'issue de la rencontre face à la Guinée. Pour sa deuxième convocation chez les seniors, l'athlète est revenu sur son intégration, son sens de responsabilité pendant les matches et l'ambiance qui règne dans le groupe. 

Comment s'est passé cette nouvelle intégration au groupe ?

Je me suis senti bien. Les joueur, mes coéquipiers, le coach, tous ceux-là m'ont bien intégré dans le groupe. Nous nous sommes entrainés pendant trois jours et c'était cool. Je me suis senti à l'aise quand je suis rentré sur le terrain. J'étais confiant parce que je m'entraîne beaucoup donc j'ai la confiance en moi. J'ai saisi l'opportunité que le coach m'a donnée.

Les difficultés autour de cette fenêtre vous-ont-elles déstabilisées ?

Cela ne m'a pas déstabilisé. Au contraire, cela m'a donné plus la rage de les exploser sur le terrain. Donc, j'avais confiance en moi et mes coéquipiers je savais que nous allions faire le boulot.

18 ans et une énorme prise de responsabilité. Comment l'expliquer vous ?

C'est ma deuxième fenêtre Natxo (Ndlr le sélectionneur) je le connais bien. Et cette fenêtre il m'a fait plus confiance et franchement je suis redevable. Je me suis senti avoir plus de responsabilités. Sur le premier match certes je n'ai pas beaucoup joué. Il m'a fait entrer dans les moments cruciaux et j'ai fait ce que je savais fait. Après sur les autres matches, du Centrafrique c'était plus ouvert du coup j'ai fait ce que je savais faire et sur ce match aussi j'ai donné mon maximum pour la nation.

La Coupe du Monde après ce parcours est-elle plus que jamais possible ?

Bien sûr, nous avons tout, le président met tout à notre disposition pour que nous soyons dans de bonnes conditions. Les coéquipiers sont supers, le staff magnifique, le docteur, le kiné prennent soin de nous. Franchement, nous sommes un bon groupe, une famille pourquoi pas. Nous sommes soudés dans la victoire comme dans la défaite.

Propos retranscris par Chamade YAH

A lire aussi ...

TOP