Flash Info

  • 08/12/2021Handball-CI : Début du championnat prévu ce week-end du 11 décembre au Palais des Sports
  • 08/12/2021Prépa Elim.BAL 2022: Soa vs JCA ce mercredi 8 décembre 2021 au Hall 1, Palais des Sports
  • 08/12/2021Football-LDC : Sébastien Haller égale un record de Cristiano Ronaldo en phase de poules
  • 07/12/2021Football-Eléphants : L'international Wilfried Zaha est cité dans une affaire d'escroquerie à travers sa société Zo Properties
  • 07/12/2021Football-CAN : Le trophée de la CAN est arrivé au Cameroun
  • 07/12/2021Prépa.BAL 2è tour : La SOA affronte les Warriors ce mardi 7 déc 2021 au Hall 1, Palais des Sports

Afrobasket 2021-Edi Guy Landry : « On a fait ce qu'il fallait »

Basketball

Afrobasket 2021-Edi Guy Landry : « On a fait ce qu'il fallait »

1 September 2021 0

La Côte d'Ivoire s'est tiré avec brio du piège de la Guinée en quart de finale de l'Afrobasket 2021. Une victoire qui semble facile en n'est pas une selon Edi Guy Landry.

Rien n'est facile dans cet Afrobasket. Pour passer un cap, il faut pouvoir mettre les ingrédients pour ramollir son adversaire et ensuite le vaincre. Et le vice-capitaine des Eléphants de Côte d'Ivoire, concernant le duel avec le Syli National, ne dit pas le contraire. « Ce n'était pas facile. On a suivi les consignes du coach et on a fait ce qu'il fallait. On les a coupés de tout ce qu'ils faisaient bien et forcément ça facilite le match ».

Avec 9 points, 6 rebonds, 5 assists, Edi Guy n'a pas aussi discret qu'on peut le croire. Mais l'ailier ivoirien préfère mettre l'accent sur le groupe de qualité que possède la Côte d'Ivoire. « Derrière, tout le monde a beaucoup donné, tout le monde était concentré et on a assuré ». Et même si le passage en demie semble ressembler à du couteau dans du beurre, il ne faudra pas bouder son plaisir avant de replonger dans la compétition.

« Il faut savourer la victoire de ce soir, ensuite se reposer et se reconcentrer sur le match contre le Sénégal. Moi c'est mon troisième Afrobasket et on a toujours été en demi-finale. Stéphane Konaté et Solo Diabaté sont allés en finale, moi jamais et on a envie de gagner cette compétition », a-t-il affiché.

Une ambition qui ne souffre d'aucune crainte, quel que soit la hauteur de la montagne nommée Sénégal. « On va se donner les moyens, on va se battre. Nous sommes 12 athlètes et c'est ce qui fait notre force. Le Sénégal on n'a pas peur d'eux. On attend juste la stratégie du coach, on va la suivre et je sais que ça va marcher ». Une dernière phrase qui promet de monter les enchères avant le 4 septembre 2021, date du sommet Côte d'Ivoire-Sénégal.

Patrick GUITEY à Kigali

A lire aussi ...

TOP