can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 13/04/2024 Foobtall-Ligue 1 : Malick Tohé est le nouveau PCA du CO Korhogo
  • 13/04/2024Football-Coupe Nationale : 16es de finale : Bintana FC 2-3 Mouna FC, Africa Sports 1-2 Stade d'Abidjan, San Pedro FC 2-1 SOA
  • 13/04/2024Football-International : LDC : Sorti à la 10e minute ce samedi, Sébastien Haller est incertain pour le quart de finale retour contre l'Atletico Madrid
  • 13/04/2024 Football-Afrique : Rainsford Kalaba placé dans un coma artificiel (TP Mazembe)
  • 12/04/2024Football-Coupe Nationale-16e Finale : ES Bingerville 1-0 CO Korhogo - RCA 1-0 SOL FC
  • 12/04/2024 Fustal : Abel Kouamé Junior, arbitre international, représentera la Côte d'Ivoire à la CAN 2024

Hanna Mabelle installée à Obras

Basketball
International

Hanna Mabelle installée à Obras

7 April 2017 0

L’ex-meneuse du CSA Treichville est bel et bien arrivée en Argentine. Après avoir pris ses quartiers dans le club d’Obras Sanitarias à Buenos Aires, Hanna Mabelle Amani se sent déjà intégrée. Même si son cœur bat toujours pour les Warabas.

« Je suis bien arrivée en Argentine ». Ce sont les premiers mots de la jeune basketteuse ivoirienne cédée par le CSA Treichville à Obras Sanitarias de Buenos Aires.

La meneuse du CSA Treicvhille, Amani Hanna Mabelle est bien arrivée à Buenos Aires. Elle a débuté les entrainements avec sa nouvelle équipe d’Obras Sanitarias.  « J’ai été bien accueillie par les filles et j’ai débuté les entraînements. C’est forcément différent avec ce qui se passe en Côte d’Ivoire, mais les bases sont les mêmes. J’espère donner le meilleur de moi pour faire honneur au CSA Treichville qui m’a formé et à la Côte d’Ivoire que je représente ici », a-t-elle indiqué.

Hanna Mabelle évoluera pendant deux saisons avec la formation d’Obras Sanitarias. Deux années qui devraient permettre à l’ex-meneuse du CSA Treichvillle de se perfectionner et certainement de faire son trou dans le monde du basketball professionnel. Une expérience qui pourrait apporter un renfort de poids au basket national ivoirien.

 

Armel YAO

A lire aussi ...

TOP