Flash Info

  • 20/10/2021Football- Eli CAN féminine 2022 : La Côte d'Ivoire étrille le Niger 0-9
  • 20/10/2021Nba: Saison 2021/2022 - Les 1ers Matchs: Bucks 127-104 Nets; LAL 114-121 Gsw
  • 19/10/2021Football-International : Didier Drogba nommé ambassadeur de l'OMS pour le sport et la santé
  • 19/10/2021Rugby Africa Cup XV Women : La Côte d'Ivoire battue par la Tunisie (61-00)
  • 19/10/2021Basket-Barrages: Battu par Abi snipers (55-65), le CO Descartes file en N2
  • 19/10/2021Basket Barrages : UE3A en Dames et Abi Snipers en Hommes joueront la N1 la saison prochaine

Multisports/ Infrastructures : Paulin DANHO lance les travaux de 10 AGORAS

Autres Sports

Multisports/ Infrastructures : Paulin DANHO lance les travaux de 10 AGORAS

30 August 2021 0

« Permettre à chaque ivoirien de disposer d'une infrastructure sportive dans un rayon de 3 km », voici le gros challenge que le Ministère de la promotion des sports et du développement de l'économie sportive tente de réussir en partenariat avec WinWin Afrique à travers la coopération française. C'est dans cette optique qu'après l'inauguration de démonstrateur de Koumassi avec la présence effective du Président Français Emmanuel Macron en décembre 2019, a été lancé ce vendredi 27 août le programme de construction de dix AGORAS en Côte d'Ivoire avec la cérémonie de pose de la première pierre au Lycée Technique de Yopougon.

Heureux de voir ces 10 futures agoras illuminées le territoire ivoirien d'ici 2023 après celle de Koumassi, Regis Charpentier, le Directeur de WinWin Afrique n'a point manqué de souligner les immenses avantages pour les populations ivoiriennes. « Dans chaque commune, nous adapterons les aménagements en fonction des attentes des populations et en fonction de la taille des terrains. Il s'agit aussi de développer dans chacune des communes des dix agoras, un écosystème social. Au-delà du développement de la pratique sportive et des conséquences attendues sur la santé, l'éducation ou la cohésion sociale, l'impact recherché dans ce programme est la création d'emploi, notamment auprès des jeunes », a-t-il indiqué. Réagissant à son tour, François Scoreur, le Représentant SEM Jean-Christophe BELLIARD, Ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, s'est réjoui de la future construction de ces 10 agoras en insistant sur le fait que « le sport devient une plateforme et un vecteur d'une animation économique, sociale et humaine » à travers l'avènement des agoras.

« Ces agoras créeront la symbiose entre les populations ivoiriennes »

Intervenant en clôture des allocations après N’Guessan Koffi le ministre de l'enseignement technique, de la formation professionnelle et de l'apprentissage, Claude Paulin DANHO le ministre de la promotion des sports et du développement de l'économie sportive « heureux avec un cœur rempli d’allégresse » s'est appesanti sur l'importance de ces agoras, une « inspiration de la grande vision holistique du développement sous le leadership du Président Alassane Ouattara. Qui veut que le sport soit source de création de bien-être, de brassage et de rassemblement pour les Ivoiriens. D’où la nécessité de la promotion du sport de proximité. Des enjeux qui ne peuvent-être atteints sans infrastructures. Ces Agoras qui sortiront de terre viennent donc créer cette symbiose entre les populations ivoiriennes », a dit le patron des sports en Côte d'Ivoire avant d'inviter ses collègues maires à prendre soins des futurs joyaux que leurs communes abriteront.

4 agoras à Abidjan et 6 à l'intérieur

L'ultime articulation de cette cérémonie officielle de lancement des travaux de construction des dix Agoras a été la visite guidée des différentes agoras précédée de la pose de la première pierre de l’Agora de Yopougon. Cette agora baptisée « la Cité de la Joie » sera construite sur une superficie de cinq (5) hectares autour de conteneurs recyclés, d’un terrain d’handball de 40 mètres, avec une grande salle de fitness et un vaste espace réservé aux associations sportives, organisations de la société civile, ONG sans oublier les commerces et autres.... À cela s'ajoute le bâtiment principal autour duquel, l'on aura des terrains de sport ainsi qu'un dojo et une piscine de 25m sur 12,5m. Port-Bouët, Yopougon, Abobo, Attécoubé,sont les quatre communes d'Abidjan ajoutées aux six autres de l'intérieur dont Béoumi, M’Batto, Boundiali, Dimbokro, Touba et Guiglo retenues pour abriter ces 10 agoras. Elles seront livrées début 2023. Le coût des travaux se chiffre à 17 milliards de FCFA. Après leur livraison 80 autres agoras seront construites sur toute l'étendue du territoire ivoirien.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP