Flash Info

  • 20/07/2018Football-Transfert: Accord trouvé entre Chelsea et Sassuolo pour le prêt de Jérémie Boga (Presse)
  • 20/07/2018Football-Afrique: La cérémonie des Awards de la CAF est prévue pour le 8 janvier 2019 à Dakar
  • 20/07/2018Rugby à 7: Abidjan accueille le championnat régional d’Afrique du 15 au 16 septembre 2018
  • 20/07/2018Football-Ligue 1: Le staff du FC San Pedro libère 9 joueurs dont N'guessan Pathinvo et Gna Kapeu
  • 20/07/2018Football-Mondial 2018: La FIFA a décidé d'offrir le ballon de la finale aux 12 enfants de la grotte thaïlandaise
  • 20/07/2018Athlétisme: La Côte d'Ivoire médaillée de bronze aux relais 4x100 U20 du championnat Zone 2
Autres Sports

La lagune Abi aux mains des Anges

13 May 2018 0

Les Anges du petit marché d’Adiaké. C’est l’équipe qui a inscrit son écusson sur le bas du troisième Êlê Festival qui s’est déroulé du 10 au 12 mai 2018, sur la lagune Abi, avec la participation de 27 équipes issues des villages de la région.

434 points, au prix de remarquables performances aux épreuves de course individuelle homme (1200m) et du Trinôme relais (1800m). Un parcours de champion, qui a permis à l’équipe d’Adiaké d’enlever la célèbre compétition de course de pirogues. Les Anges du petit marché ont devancé le champion sortant, le Quartier club du Débarcadère, pour empocher l’enveloppe de 3 millions offert par les organisateurs.

De renommée internationale, le Êlê a drainé encore du beau monde. Ses finales, ce sont sous les yeux du Président du Sénat, Ahoussou Jeannot, du représentant du Premier Ministre, Adama Bictogo et de plusieurs membres du Gouvernement ivoirien, qu’elles se sont déroulées. Une fierté pour Hien Sié, Député-Maire d’Adiaké qui, depuis 3 ans, met tout en œuvre pour qu’Adiaké soit le pôle de référence des sports nautiques en Côte d’Ivoire.

Une ambition pour laquelle plus de 3000 festivaliers ont acquiescé. Mais que pour le volet sportif. Puisque le Êlê est également une plateforme de promotion de la culture avec pour but de favoriser le développement touristique d'Adiaké. Durant trois jours, la ville a refusé du monde venu communier avec son festival devenu, désormais, une institution.

« Ce festival de course en pirogue sur la lagune est une belle initiative. Il faut pourvoir amplifier ce type de festival afin que tous les peuples qui vivent au bord de la lagune vivent ses moments», a corroboré le patron du Sénat ivoirien, parrain satisfait du Êlê Festival 3 qui a promis être présent pour le Êlê 4.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP