Flash Info

  • 20/02/2020Football-FIF : Sidy Diallo, président sortant, a décidé de ne pas briguer un 3è mandat (officiel)
  • 20/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Côte d'Ivoire-Guinée vendredi à partir de 13h Gmt au Palais des Sports de Yaoundé
  • 20/02/2020Athlétisme : Murielle Ahouré a fini 2è mercredi au 60m du Meeting de Liévin en 7'12
  • 20/02/2020Football-Côte d'Ivoire : Kamara Ibrahim n'est plus le sélectionneur des Eléphants A (officiel)
  • 17/02/2020Football-Tirage au sort CHAN 2020-Groupe D: Zambie - Guinée - Namibie - Tanzanie
  • 17/02/2020Football-Tirage au sort CHAN 2020-Groupe C: Maroc - Rwanda - Ouganda - Togo

Jeu de Dames-Crise : La conférence reconnait Basile Goué Bi

Autres Sports

Jeu de Dames-Crise : La conférence reconnait Basile Goué Bi

10 February 2020 0

Englué dans une crise du fait d'un bicéphalisme depuis le 11 janvier dernier, Basile Goué B, président de la Fédération Ivoirienne de Jeu de Dames (FIJD) jouit de la reconnaissance de l'Etat de Côte d'Ivoire et de la Conafes-ci.

Basile Goué Bi est le président légal de la fédération ivoirienne de Jeu de Dames. C’est ce qu’il clame en tout cas. Il bénéficie d’ailleurs de la reconnaissance du ministère des sports et de la conférence nationale des fédérations sportives de Côte d'Ivoire (Conafes-CI). Ce en dépit des contestations nées « des manœuvres » de Jacques Aka, l'ex-secrétaire général de la FIJD, démis le 1er décembre 2019. Mais qui a tenu « l'illégale » assemblée générale qui a permis l'élection de Bolou Tuei.

Instance suprême des fédérations sportives et porte-voix de celles-ci auprès du ministère des sports, la Conafes-CI présente à l'assemblée générale du 18 janvier qui a consacré la réélection de Basile Goué Bi, lui a donné les pleins pouvoirs pour exercer son second mandat. « Il y a un seul président de la fédération ivoirienne de jeu de dames qui a été élu. Et il s'appelle Basile Goué Bi. Il a été plébiscité par tous les clubs présents devant le ministère des sports et de la Conafes-CI. C'est lui et lui seul que nous reconnaissons comme président de la fédération ivoirienne de Jeu de dames. Et nous ne tolérons plus les fouteurs de troubles dans nos fédérations », a indiqué Soumahoro Mamadou, le président de la Conafes-CI vendredi dernier, lors de la conférence de presse tenue au siège de la fédération. Toutefois pour la cohésion, la conférence des fédérations reste disposée à faire des concessions. « Pour la cohésion au sein de la famille des jeux de dames, j 'ai demandé à Basile Goué Bi le président reconnu de composer son bureau en attribuant le poste de vice-président à Bolou Tuei et accorder un poste à Jacques Aka, son ancien SG à l'origine de cette dissidence, a recommandé le patron des fédérations sportives de Côte d'Ivoire.

Pour rappel, la dissidence portée par Jacques Aka et Bolou Tuei ne reconnait pas Basile Goué Bi. Ces figures de proue de la dissidence estiment qu'il n'est pas dans la légalité. Vu que le président sortant, candidat à sa réélection n'a pas versé sa caution d'un million de FCFA à temps sur le compte. Ce que réfute le camp adverse. Privat Bosso, le trésorier avance que « le compte sur lequel la somme devrait être versée a été piraté. Je n'ai pas jugé sûr de verser l'argent », a-t-il expliqué. Basile Goué Bi pour sa part estime que toute cette « mascarade » est « savamment orchestrée » par son ex-secrétaire général pour l'éjecter de la fédération. « Il se dit faiseur de roi. Hier, on était ami et comme je ne l'arrange plus, il est désormais avec l'autre. D'ailleurs il est déjà le SG de l'élu dissident. Et il est à son 5e président de Fédération. Mais, cette fois, c 'est fini. Sa machination ne passera plus », a martelé le président reconnu.

Après moult péripéties en vue de ramener la paix, la Conférence nationale des fédérations sportives entend définitivement mettre fin cette crise avec la reconnaissance de Basile Goué Bi. Pourvu que cette décision calme les ardeurs des dissidents.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP