Flash Info

  • Il y a 28 min 28 secFootball: Victime d'une lésion des ligaments du genou, Abdoul Karim Cissé opéré avec succès
  • Il y a 1 heure 19 minBasket: Remy Coulibaly confirmé président de la secrion basket de l'Africa Sports
  • Il y a 1 heure 21 minFootball-Ligue 1: Aimé Tchétché nommé directeur sportif de l'Africa Sports
  • 15/06/2019Football-Amical: Côte d'Ivoire 0-1 Ouganda
  • 13/06/2019Omnisports-Financement: C'est un budget de 2 milliards 100 millions de Frs Cfa qui est dégagé au titre des compétitions internationales
  • 13/06/2019Football-CAN 2019: Une première délégation de 100 supporteurs ivoiriens s'envoleront pour le Caire
Autres Sports

Diaspora/La colonie ivoirienne...du Sporting Anderlecht !

26 January 2005 0
Diaspora/La colonie ivoirienne...du Sporting Anderlecht !

Ils avaient tous les deux pris part à un match amical entre une série de joueurs présélectionnés en vue de ce scouting et l'ASEC Abidjan, l'ancien club d'Aruna Dindane." Herman Van Holsbeeck, Philippe Collin et Serge Trimpont sont directement venus nous trouver à l'issue du match ", explique l'attaquant de 19 ans qui avait inscrit le but de son équipe pour finalement obtenir le partage (1-1). " Cela nous a fait énormément plaisir d'être sollicités par Anderlecht, le plus grand club belge. Nous le connaissons pour l'avoir vu à la télévision, lors des matches de Ligue des Champions, et grâce à Aruna, évidemment. Le fait de pouvoir côtoyer cette vedette me fait le plus plaisir." Le solide attaquant (1m82 pour 76 kg), intégré dans le noyau élites de Franky Vercauteren, a un an de contrat pour prouver qu' il peut être utile au Sporting. Mais il table sur la moitié de ce délai." Je ne m'attendais pas à découvrir un club avec une telle structure ", avoue celui qui a joué depuis tout petit dans les rues d'Abidjan avant de rejoindre le centre de formation de Bibo FC. " Cela nous change de ce qu'on a connu dans notre pays et il nous faudra un peu de temps avant de nous adapter. Personnellement, mon objectif est de progresser lors des entraînements avec le noyau élites et en équipe réserve (NdlR : avec laquelle il a inscrit un but contre Saint-Trond la semaine passée) pour intégrer l'équipe première. Je me donne six mois pour prouver que j'ai le niveau.""Aruna va parler de nous en "quipe nationale ivoirienne ? Pour cela, le jeune Ivoirien, qui connaissait aussi Lamine Traoré avant d'arriver à Bruxelles, devra faire étalage de toutes ses qualités : "Rapidité, jeu de tête, frappe puissante... je suis un buteur. " Le mot doit resonner aux oreilles des dirigeants bruxellois. Un finisseur, une terreur des 16mètres... le profil du joueur que recherche n'importe quel club. Surtout quand la concrétisation fait défaut. L'Ivoirien pourrait donc être un renfort de choix pour Anderlecht. Mais à l'inverse, le club phare de la capitale doit servir de tremplin pour les deux jeunes joueurs africains. " Je rêve du championnat anglais et d'Arsenal en particulier ", sourit Saka qui prend la réussite de Kolo Touré en exemple. En attendant, il tente d'abord de s'intégrer et de réussir sa saison au Parc Astrid. Toujours à la recherche d'un appartement, il loge pour le moment chez la maman d'Oleg Iachtchouk. Ses parents, ses quatre frères et sa soeur sont, eux, restés en Côte d'Ivoire." Ce n"est pas spécialement évident mais c'est notre métier, poursuit-il. Je leur téléphone chaque semaine. Et puis, Aruna facilite notre intégration en étant comme un grand frère pour nous. Il a d'ailleurs dit qu'il allait parler de nous au sélectionneur de l'équipe nationale de Côte d'Ivoire. Pour le reste, il nous conseille pour nous adapter, on va se balader ensemble... La Belgique est un beau pays mais il fait nettement moins beau que chez nous." (rires) Saka n'a donc qu'un seul souhait : faire les beaux jours " Anderlecht. Source : ASECI.

A lire aussi ...

TOP