Flash Info

  • Il y a 1 heure 5 minFootball-Ligue 1-Discipline: Me Roger Ouégnin auditionné à la Fif pendant pl d'une heure
  • Il y a 1 heure 7 minBeach Soccer: La Côte d'Ivoire qualifiée pour la CAN 2018 en Égypte après avoir éliminé l'Ouganda
  • 20/09/2018Football- Classement FIFA: La Côte d'Ivoire occupe la 66è place FIFA et la 12è CAF
  • 20/09/2018Football: Baky Koné est le nouveau président de la section football de l'ASEC Mimosas
  • 20/09/2018Football-Tournoi des 4 nations: Vietnam 3-1 Côte d'Ivoire
  • 18/09/2018Pétanque-Mondial 2018 : La Côte d’ivoire finalement absente
Autres Sports

Boxe : La Fédération radie les fauteurs de trouble

15 April 2018 0

La récréation est terminée ! Tel est le chant entonné en chœur par les clubs au soir de l’Assemblée Générale ordinaire  tenue ce samedi  au siège du CNO. 15 clubs au total sur les 18  en règle, ont  témoigné leur soutien au Général  Gaoussou Soumahoro et pris de grosses décisions.

La dissidence clouée

Face à la détermination des dissidents  qui ne cessent de conjuguer leurs efforts en multipliant les actions  pour nuire à Gaoussou Soumahoro et son comité directeur, l’assemblée générale a pris ses responsabilités. 13 des 15 clubs présents ont, à la majorité suprême, décidé de la radiation d’Anthony Rabet (Stella Boxing Club), tête de file des ‘’perturbateurs’’. Bakary Kambega (Phare Boxing Club) et Moussa Traoré (Full Force Boxing Club) complètent le trio qui écope de cette sanction. « Quand tu danses avec un aveugle, il faut souvent le taper afin qu’il sache que tu es présent », a ironisé le Colonel Doumbia vice Président de la FIB. Le patron de la boxe en Côte d’Ivoire se veut quant à lui caustique. « Il faut qu’on agisse avec la plus grande fermété.Ceux qui ne veulent pas suivre le train, resteront dehors », a-t-il  fulminé. Toutefois, il faut souligner que cette radiation  n’est pas éternelle. Elle pourrait être levée si les mis en cause  montrent patte blanche.

Le quitus  voté a l’unanimité

Les clubs ivoiriens ont  par acclamation approuvé le bilan de la saison écoulée. Une saison  qui se résume en l’organisation du championnat,  la participation à des compétions internationales, des galas et  de stages. Cependant le plus bel exploit est sans doute   le choix de la Côte d’Ivoire pour abriter  la 8è édition du gala France –Afrique prévu en octobre prochain. Une grande victoire pour la boxe ivoirienne car la terre ivoirienne est la première à accueillir cette joute pugilistique en Afrique. Par ailleurs, le patrimoine  financier de la fédération au soir du 31 décembre 2017  s’élève à 8.691.687 FCFA. Un autre  bon point. Un budget  prévisionnel de 549.770.000 FCFA a été adopté pour cette nouvelle saison.

Le bon ton a primé

Le fait marquant de cette AG a été le bon ton qui a ponctué toutes les interventions. Au chevet de leur passion commune malade, les clubs et le comité directeur ont parlé le même langage dans une ambiance fort conviviale. Tous  semblent avoir comme priorité le développement du noble art ivoirien. À cotés des perspectives pour cette nouvelle saison, toutes les interventions recueillies  abondaient dans le même sens : la lutte commune pour  le rayonnement  de la boxe  ivoirienne. De multiples rencontres sont annoncées  en vue de définir les dates du début du championnat et l’exécution de d’autres dossiers.

M.K

A lire aussi ...

TOP