Flash Info

  • 25/06/2019Football-Transfert: Oussou Konan Anicet s'engage pour deux saisons avec ne FC Sion en Suisse
  • 25/06/2019Football-can 2019: Le Cameroun perd Joël Tagueu victime d'une anomalie cardiaque
  • 25/06/2019Basket- FIBA Afrique: Anibal Manave élu Président
  • 23/06/2019Football-CAN 2019-Côte d'Ivoire: Blessé à la cuisse, Souleymane Doumbia incertain pour l'Afrique du Sud
  • 23/06/2019Basket-PlayOffs 2019-1/2 finale homme ALLER: CSA Treichville 59-55 AZUR
  • 21/06/2019Football-CAN 2019: Victime d'un malaise cardiaque, le Nigerian Samuel Kalu hospitalisé en Égypte

« Il faut arrêter l'improvisation et l'amateurisme »

Autres Sports

« Il faut arrêter l'improvisation et l'amateurisme »

12 January 2019 0

La grande famille du sport ivoirien a présenté ses vœux au Ministre de Sports Danho Paulin, le vendredi 11 Janvier 2019, au Palais des Sports de Treichville. Au cours de cette cérémonie, le Ministres des Sports a demandé aux fédérations de faire preuve de professionnalisme.

L’année 2019 n’a pas dérobée à la règle. Le mouvement sportif ivoirien a présenté ses vœux de nouvelle année au Ministre des Sports Danho Paulin à l’occasion d’une sobre cérémonie. A cette occasion, le tuteur du Sport en Côte d’Ivoire, a demandé aux responsables de fédérations, en cette nouvelle année, d’arrêter l’improvisation et l’amateurisme.

« Je voudrais dire aux fédérations, vous pouvez compter sur le gouvernement, mais il faut arrêter l'improvisation et l'amateurisme. Si dans les  trois prochains mois, nous n'avons pas vos différents  programmes d'activités, vous n'aurez pas de financement. Il faut sortir de l'improvisation. Il y a trop d'improvisation dans le milieu. Il faut que ça change. Je vous souhaite bonne année prévision, anticipation », a indiqué Danho Paulin.

Conscient de la concentration de la majorité des activités des fédérations à Abidjan malgré la présence de talents à l’intérieur du pays, le Ministre des sports a exigé aux fédérations d’étendre leurs activités hors de la capitale économique. Pour lui, la pratique du sport doit aussi se faire dans les autres villes du pays. Ce qui justifierait également l’aide du gouvernement.

« Vous ne faites pas preuve d'ingéniosité. Vous ne faites pas de la détection, de formation et surtout de l'animation sportive. Une fédération qui se résume à quatre ou à cinq clubs cloîtrés  à Abidjan, est dangereuse pour elle-même et pour nous tous. Nous voulons que les villes de l'intérieur du pays aient accès à la pratique et à l'encadrement  du sport. Le programme social nous invite à être proactif », a déclaré le Ministre des Sports.

Par ailleurs, avant de s’adresser aux fédérations, le Ministre des Sports a demandé à ses collaborateurs de faire preuve de dynamisme et d’engagement.

Armel YAO

A lire aussi ...

TOP