Flash Info

  • 11/07/2020Football-Élection FIF 2020: L'AFI va dévoiler son choix de candidat le lundi
  • 10/07/2020Football-Election FIF 2020 : L'Association des Médecins de Football de Côte d'Ivoire n'a fait aucun choix de candidat
  • 10/07/2020Basket: La Fédération Ivoirienne annonce l'arrivée d'un premier sponsor pour le basket local
  • 10/07/2020Football-Lonaci Ligue 1: Fonsinho déclare n'avoir jamais signé de contrat avec l'Africa Sports
  • 10/07/2020Football-Uefa Ligue des Champions 2020: Le PSG affrontera l'Atalanta Bergame en quart
  • 10/07/2020Football-Côte d'Ivoire: L'Association des entraîneurs et encadreurs de football prévoit une assemblée générale élective en octobre 2020

Le Nouveau-Brunswick se retire de l'organisation des Jeux de la Francophonie

Autres Sports
International

Le Nouveau-Brunswick se retire de l'organisation des Jeux de la Francophonie

2 February 2019 0

Après la Côte d'Ivoire en 2017, les Jeux de la Francophonie 2021 devaient se tenir au Canada, au Nouveau-Brunswick. Le gouvernement de la province canadienne a indiqué ne plus être en mesure d'accueillir l'événement.

C'est le mercredi 30 janvier dernier que la nouvelle est tombée. La raison annoncée par le gouvernement du Nouveau-Brunswick est essentiellement budgétaire. « Lorsque nous sommes arrivés au pouvoir, nous avons été informés que les coûts de ces jeux étaient sept fois plus élevés que prévu au départ. Nous avons donc pris la décision de nous retirer des Jeux de la Francophonie de 2021, en raison de l’augmentation des coûts », a expliqué Blaine Higgs, le Premier ministre du Nouveau-Brunswick,

Une annonce suivie d'une réaction du chef du gouvernement canadien, qui a juste pris acte en espérant qu'une alternative sera trouvée au retrait du Nouveau-Brunswick. « C’est une journée triste pour les gens du Nouveau-Brunswick, pour la communauté francophone de la région et pour les francophones du monde entier », a indiqué Justin Trudeau.

Thomas Gil,  directeur par intérim du  comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF),  dans un courriel à Radio-Canada a déclaré que « les conséquences de cette décision seront examinées par les Etats et gouvernements membres du conseil d’orientation du comité international des Jeux de la Francophonie, qui se réunira à Paris les 14 et 15 février 2019 ».

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP