Flash Info

  • 17/11/2017Football-CHAN 2018: La Côte d'Ivoire dans le groupe B avec la Zambie, l'Ouganda et la Namibie
  • 17/11/2017Taekwondo: La finale des Grands Prix et la Coupe du Monde 2017 par équipe lancé à Abidjan
  • 16/11/2017Football-Ligue 1-5è journée: Moossou FC 1-2 ASEC - Bouaké FC 3-1 SOA - ASI 0-2 Stade d'Abidjan - Gagnoa 1-1 WAC - FC San Pedro 2-0 Séwé
  • 16/11/2017Football-Afrique: La Côte d'Ivoire logée dans le chapeau 1 du tirage du CHAN 2018 au Maroc
  • 16/11/2017Football-CAF: Le Gabon et Djibouti suspendus pour la prochaine édition du CHAN prévue en 2020
  • 16/11/2017Football-Ligue 1-5è journée: Moossou FC-ASEC interrompu pour cause de pluie sera rejoué ce jeudi au Champroux
Autres Sports
Cyclisme

Tour de Côte d’Ivoire 2017 : Daoukro tout belge de joie

13 September 2017 0

La Belgique éteinte au contre-la-montre a resurgi à Daoukro dans le cadre de la 4è étape de la 24è édition du Tour de Côte d’Ivoire. Vainqueurs d’étape et leader au classement général, les sprinteurs de la Régionale Flanders ont dicté leur loi à tous leurs concurrents.

« Après le contre-la-montre, il a fallu se remettre dans le sens de la victoire. Ça été très difficile avec le Maroc et l’Angola qui sont très forts, mais c’est une étape réussie ici ». Ces mots sont de Louis Verhelst. Heureux vainqueur du circuit Ananda-Daoukro long de 129,4 km. En 3h2mn54s, le jeune coureur a devancé son compatriote Mathias Legley, premier maillot jaune de ce Tour de Côte d’Ivoire, et Ilyass Rabihi du Maroc sur le podium du classement d’étape. Et ce, avec moyenne horaire de 42,527km/h.

Cet autre succès belge ne change rien au classement général, toujours dirigé par Bouvry Dieter. Le troisième belge à l’honneur dans le IFFOU totalise un chrono de 5h09mn41s. Le leader ivoirien, Konté Bachirou qui a franchi la ligne d'arrivée avec 23 secondes de retard, occupe toujours la 2è place au général avec  un retard de 07 secondes sur le leader.

Frustrée d’une deuxième victoire d’étape, la Côte d’Ivoire croit à un réveil au 5è stage de la compétition. «Nous avons fait un mauvais calcul au circuit de Daoukro. Nous avons laissé nos adversaires faire la course. Mais, rien n'est encore perdu. Nous allons continuer à travailler pour relever le défi avant de ce tour », a rassuré le capitaine des Éléphants cyclistes, Abou Sanogo, premier ivoirien à franchir la ligne d’arrivée.

La 5è étape prévue le jeudi sur l’axe Akoupé-Niablé longue de 129 km, s’annonce décisive. Surtout avec la Côte d’Ivoire, l’Angola et le Maroc à l’affût de la moindre erreur belge.

Patrick GUITEY

Envoyé spécial sur le Tour

A lire aussi ...

TOP