Flash Info

  • 21/10/2017Taekwondo-Grand Prix de Londres 2017: Gbagbi Ruth médaillée d'argent chez les moins de 67kg féminin
  • 21/10/2017Ligue 1-2è journée: Stade 1-2 FC San Pedro - Séwé 1-2 AFAD - SOA 0-2 ASI - AS Tanda 0-1 Moossou FC - SC Gagnoa 0-1 USC Bassam - Africa 2-0 Bouaké FC
  • 20/10/2017Football: Seri Jean Michael indisponible 3 à 4 semaines en raison d’une blessure aux ischios
  • 20/10/2017Football-Classement Fifa: Les Éléphants passent de la 54è à la 61è place, soit 7 places de perdue pour le classement d'octobre
  • 20/10/2017Taekwondo-Grand Prix de Londres 2017: Cinq combattants ivoiriens dont Cissé Cheick et Gbagbi Ruth en Angleterre
  • 20/10/2017Athlétisme-Côte d'Ivoire: La Fédération ivoirienne ouvre saison le 28 octobre 2017 avec la présentation du nouveau comité directeur
Autres Sports
Cyclisme

Tour de Côte d’Ivoire 2017 : Bouvry Dieter grand vainqueur

16 September 2017 0

A la Belgique, le titre ne pouvait échapper. Ne restait plus qu’à découvrir l’identité du vainqueur de la 24è édition du Tour de Côte d’Ivoire. Si l’on avait admiré Mathias Legley et presque consacré Louis Verhelst, c’est plutôt Bouvry Dieter qui a été porté par ses coéquipiers, au sommet de la compétition.

A l’arrivée de la 7è étape de la course, le podium n’avait qu’un seul accent belge : Mathias Legley. Sur sa lancée de la 1ère étape de Korhogo, le longiligne rouleur s’est fait une place dans le sprint final, juste derrière le Marocain Benouzza Hicham (2h36mn58s), maitre des 107,8 km reliant Abengourou à Adzopé, et devant Hakiriwuzeye Samuel du Rwanda.

La suprématie belge efface le Maroc

Venus réaffirmer leur suprématie des deux dernières éditions du Tour de la Réconciliation, les Marocains n’auront que cette étape pour sourire. Car au classement général, c’est une nouvelle hégémonie qui s’est construite. Une razzia belge chapeauté par Bouvry Dieter. En 12h50mn56s, le coureur de la Team Flanders a devancé, Louis Verhelst de 28 secondes et Legley de 57 secondes. Une victoire sans tâche qui aurait pu être plus éclaboussant, si la 2è étape Katiola-Bouaké n’avait pas été annulée pour des raisons de sécurité routière. La joie n’aura pas été entamée à Adzopé, même si ce sont les Lions de l’Atlas qui ont fait la fête avec les populations.

Les Ivoiriens pas la tête de fête

La fête, les Ivoiriens n’y avaient pas la tête. A la suite de l’embellie du contre-la-montre Assékro-Béoumi remporté par Konté Bachirou, ne pouvait cacher les insuffisances physiques des deux équipes locales. Seul contre tous, et souvent pousser à la faute, le “Lion de Bachibara“, orphelin de Cissé Issiaka, a fini à la 6è place au général, à 1mn52s du leader belge. Une course encore une fois à oublier pour les Eléphants qui espèrent barrir au moins une fois au Tour de Faso. En attendant la saison prochaine pour reprendre la main du Tour de Côte d’Ivoire, perdue depuis 2014.

Patrick GUITEY

Envoyé spécial sur le Tour

A lire aussi ...

TOP