Flash Info

  • 15/11/2019Football-CAN 2019 U23-Demi-finale: Côte d'Ivoire-Ghana le mardi 19 novembre à partir de 15h
  • 15/11/2019Football-El.CAN 2021-1ère journée: Blessés, Wilfried Zaha et Ghislain Konan ne seront pas remplacés (Ibrahim Kamara)
  • 15/11/2019Football-CAN 2019 U23-Groupe B-3è journée: Côte d'Ivoire 1-0 Zambie - Nigéria 0-0 Afrique du Sud
  • 15/11/2019Football-Ligue 1-5è journée (Retard) : Africa Sports 2-1 FC San Pedro
  • 15/11/2019Athlétisme-Marathon de Côte d'Ivoire: Le Camerounais Justin Foimi remporte la 5è édition du 15 novembre 2019
  • 13/11/2019Football-El.CAN 2021-CI-Niger: Kamara Ibrahim et Serge Aurier en conférence de presse le vendredi à 18h au stade FHB

Soumaoro Moriféré inhumé au cimetière d’Abobo

Autres Sports
Auto-Moto

Soumaoro Moriféré inhumé au cimetière d’Abobo

23 October 2019 0

Décédé le dimanche 20 octobre 2019, Soumaoro Moriféré a été inhumé ce mercredi au cimetière d’Abobo. Avant le repos éternel, la “Légende“ du volant a été honoré par l’Etat de Côte d’Ivoire et le monde des sports mécaniques.

Ce 23 octobre, IVOSEP, assourdissant de silence révélait un tout autre visage. Celui de temple de bruits stridents. La brève mais forte pluie qui baignât Abidjan, laissât la place à de sérieux vrombissements de moteurs. Un vacarme orchestré par de nombreux pilotes et motards, comme pour marquer leur volonté de ramener à la vie, celui qui, malheureusement, en aura fini avec ses dévastateurs coups d’accélérateurs. Une évidence, lorsque, à la salle d’honneur de la morgue de Treichville bondé, le cercueil contenant le corps sans vie de “Mori“ avançait sous la poussée des agents des pompes funèbres.

Avec un terrible froid dans le dos et des larmes chaudes, Hugo Borges, responsable communication de la Fédération Ivoirienne de Sport Auto (FISA) et proche du défunt, dans un discours rédigé en sanglots, a rendu un dernier hommage à son « grand frère ». Celui qui part pour « sa dernière spéciale », sous un « ciel bleu » rempli de « merci », « pour le cahier de notes que tu nous a appris à remplir de ton sourire, de tes conseils, de tes avertissements… Le cahier de notes est prêt à servir ». Emouvant discours qui n’a cette fois pas amené des applaudissements, plutôt des larmes de détresse, même chez les plus téméraires.

L’hommage de la communauté des sportifs, mais aussi de l’Etat de Côte d’Ivoire, représenté par Paulin Claude Danho, Ministre des Sports représentant le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, a capté les attentions de la foule qui a investi cette cérémonie de levée de corps. « Le rappel à Dieu, dans des conditions particulières, de notre frère Soumaoro Moriféré est venu nous frapper. C'est un jour de tristesse, mais aussi un jour de témoignage, alors soyez fort, soyons tous forts », a déclaré Danho qui répercuté la sensibilité du Gouvernement ivoirien face au deuil qui frappe sa famille biologique. Sous le regard imbibé de sa fille, Aïssata Soumaoro, l’héritière d’un Un virtuose du volant qui a définitivement quitté son bolide au garage. Pour se reposer à jamais au cimetière d’Abobo. Adieu la “Légende“, adieu « champion » !

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP