Flash Info

  • 17/12/2018Football-UefaLdC 2019-Tirage 8es: Man.Utd-PSG - Lyon-Barcelone - Ajax-Real - Roma-Porto - Tottenham-Dortmund - Atletico-Juventus - Schalke-Man.City - Liverpool-Bayern
  • 15/12/2018Football-Caf LdC 2019-16e aller: Stade Malien 0-1 ASEC Mimosas
  • 15/12/2018Foorball-CAN 2019: L'Afrique du Sud candidate à l'organisation
  • 15/12/2018Football-Caf CdC 2019-16e aller: Étoile du Sahel 3-0 Stade d'Abidjan -- DCMP 1-1 FC San Pedro
  • 14/12/2018Taekwondo: La Fédération Ivoirienne en assemblée générale ordinaire le 15 décembre 2018
  • 14/12/2018Football-CAN 2021: La conférence de presse du Ministre Danho Paulin prévue le 15 décembre est annulée
Autres Sports
Auto-Moto

Rallye SSV : Gary Chaynes pas à la fête

10 April 2018 0

Gary Chaynes n’était pas à la fête lors de la première édition de la course endurance des SSV qui s’est déroulé à Mondoukou le dimanche 8 avril 2018. Un peu plus d’un mois après  son sacre au Rallye Bandama 2018, le pilote ivoirien a dû abandonner suite à une panne mécanique.

Pas de large sourire pour le roi de Yamoussoukro. A Mondoukou lors de la journée dominicale du 8 avril, Gary avait une toute autre mine. Celle des mauvais jours. Où la mécanique dicte sa loi au génie. « Nous avons eu des problèmes mécaniques. Nous avons donc décidé de ne pas continuer pour ne pas abimer complètement notre moteur. Nous avons donc stoppé la course ». Sur le circuit de 15 km, Gary a fini que 6è, après avoir réalisé seulement 9 tours en 2h56.

Son concurrent éternel, Soumahoro Moriféré avait un tout autre regard sur cette première édition de la Course Endurance SSV. « Ce fut une belle course pour une première organisation, c’était magnifique », a déclaré Mori qui a accroché la 3è marche du podium en 3h47, après 11 tours effectués sur le circuit perlé de nombreux obstacles. Cette fois et contrairement au Bandama, l’engin de Moriféré a tenu les secousses.

Mais le plus heureux fut l’équipage Sylvain Mathonnet-Bourgi Hussein qui achevé les 14 tours du circuit de 15km en 3h18 mn. Une performance qui lui permet d’arracher le gain de la compétition. Devant jamil Zabad et Reda Mohamed qui, après 13 tours en 3h29mn, accroche la deuxième place de la première compétition des SSV.

Une course très animée qui promet d’être une institution, par la voix du responsable de l’organisation, certain de révéler de nouveaux champions des pistes. « Je crois que cette catégorie SSV peut révéler au grand jour de grands pilotes. En plus, elle permet de remettre en forme des pilotes confirmés. Je suis très heureux car pour une première organisation, nous avons réussi notre pari », a déclaré Farid Assaf  au cœur de l’extraordinaire paysage de Mondoukou.

La Team Cacomiaf donne rendez-vous en milieu de mois pour la 2è édition du rallye des SSV. Et c’est la ville de Gagnoa qui est pressentie pour accueillir l’événement.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP