Flash Info

  • 18/01/2019Football-Ligue 1: Détenu par la Police Judiciaire, Ousmane Diallo, à été libéré
  • 17/01/2019Football-Caf LdC 2019-2e journée-Groupe A: La conférence de presse de l'Asec prévue ce jeudi est reportée au vendredi à 15h au stade FHB
  • 16/01/2019Rugby: Serge Simon, vice-président de la Fédération française, sera à Abidjan en avril prochain
  • 16/01/2019Football-Ligue 1: Roland Zan Bi et Attohoula Kouassi du WAC signent en faveur de l'OC Khouribga (Maroc)
  • 16/01/2019Basket-AfroLeague 2019: Le manque de moyens financiers explique l'absence des clubs ivoiriens, selon la FIBB
  • 15/01/2019Football-Transfert: Souleyman Doumbia signe à Rennes pour 3 ans
Autres Sports
Auto-Moto

Gary et Mori se retrouvent à Mondoukou

4 April 2018 0

Revoilà les SSV en attraction. Après le plateau du Bandama 2018, les mini véhicules à l’allure de moto géante mais à  4 roues seront à l’honneur le dimanche 8 avril 2018 à Mondoukou. Le temps pour Gary Chaynes et Soumahoro Moriéféré de se mesurer encore une fois. Après le duel remporté à Yamoussoukro lors de la 44è édition du Rallye Bandama.

Depuis 2016, les SSV sont visibles au rallye Bandama et sont ancrées désormais dans les mœurs des coureurs ivoiriens. L’année 2018 marque leur prise de pouvoir en Côte d’Ivoire. Et c’est la belle cité balnéaire de Mondoukou qui connaitra le premier ballet de ces « jouets » qui en ont gros sous le capot. Selon les organisateurs, une dizaine de pilotes est annoncée dont les ténors Gary Chaynes, Soumahoro Moriféré, tous deux vainqueurs du Bandama.

« Ce sera la toute première compétition du genre. Elle sera organisée à Grand-Bassam, précisément à Mondoukou. Nous aurons entre 13 et 15 équipages au départ, qui sera donné à 10h…», a expliqué Farid Assaf, l’organisateur de l’événement. Le circuit de la course est long de 15 kilomètres. Il faudra pour les pilotes engagés le parcourir en 2 manches de deux  (2) heures. Heureux sera le plus rapide « Nous avons pris toutes les dispositions pour que la fête soit belle. Nous avons Cacomiaf comme partenaire et donc au niveau de la logistique, il n’y aura aucun problème », a rassuré Assaf.

Sur les  véhicules SSV au départ, on retrouvera onze Can-am Maverick et une Polaris notamment. Pour cette première, pas de pilote en provenance de l’étranger. Ce qui ne devrait pas être le cas à la suite de ce coup d’essai qui espère être un coup de maître. Après quoi, le circuit ouvert uniquement au SSV se rouvrira à Gagnoa dans la moitié du mois d’avril pour conquérir encore plus les cœurs des amoureux du vrombissement.

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP