Flash Info

  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Yao Kévin, Kouakou Raoul et Zouzoua Pacôme forfaits pour la Zambie
  • 16/01/2018Football-Eléphants-CHAN 2018: Badié Gbagnon en renfort pour remplacer Inza Diabaté blessé à la cuisse
  • 14/01/2018Football-CHAN 2018-Groupe B: Côte d'Ivoire 0-1 Namibie
  • 12/01/2018Football-Transfert: Brice Dja Djédjé prêté par Watford au RC Lens pour 6 mois avec option d'achat
  • 12/01/2018Volley-Championnat national: La saison 2018 s'ouvre le samedi 20 janvier 2017 au Palais des Sports de Treichville
  • 12/01/2018Omnisports: Lassana Palenfo serait partant pour un nouveau mandat à la tête du CNO-CIV (source)
Autres Sports
Athlétisme

Marie Josée Ta Lou avec les honneurs

3 September 2017 0

Marie Josée Ta Lou est à Abidjan depuis ce samedi 2 septembre 2017. La vice-championne du monde des 100 et 200m féminin a été accueillie avec les honneurs à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny.

Comme du déjà vu. Mais en plus grand. En 2016, après avoir fini aux pieds du podium du 100 et du 200m aux J.O de Rio, Ta Lou était accueillie en septembre par des représentants du Ministre ivoirien des sports et loisirs. Un an après, c’est François Amichia himself qui attendait Marie Josée Ta Lou aux pieds du vol qui la transportait de Bruxelles à Abidjan. Au cou de la nouvelle icône du sprint féminin ivoirien, deux médailles d’argent acquises aux 100 et 200m des Mondiaux de Londres. Une performance qui a ravi toute l’Afrique et qui rend fière la Côte d’Ivoire, qui a tenu à témoigner à sa championne sa reconnaissance.

Alors que les Eléphants footballeurs réalisaient la belle opération à Libreville, à Abidjan, en un instant, le sport roi était l’athlétisme. « Félicitations aux footballeurs, mais pour l’heure, nous sommes là pour accueillir et honorer la double vice-championne du monde du sprint féminin », a indiqué M. Amichia. Heureux de la performance de Ta Lou, le Ministre des sports et loisirs a indiqué que les instructions étaient données pour que Ta Lou soit reçue par le Chef de l’Etat, qui entend lui traduire toute la reconnaissance de la nation.

Avant des pas de danses nourris, Ta Lou visiblement émue, a remercié l’ensemble des forces vives du pays qui ont contribué en pensées, en paroles et en acte à son presque succès aux Championnats du Monde 2017 de Londres. Car, elle, plus que l’argent, entendait rapporter de l’or. Elle entend y travailler après une dose de repos auprès de sa famille également présente pour lui témoigner sa fierté.

Ida YAO

A lire aussi ...

TOP