Flash Info

  • 21/05/2019Football-Can 2019: Cérémonie de lancement de la mobilisation du CNSE ce Jeudi 23 Mai au Palais des sports de Treichville à partir de 14H
  • 21/05/2019Football-Prix sport-ivoire 2019: Les nommés connus ce mercredi 22 Mai 2019
  • 21/05/2019Basket-CdM 2019: Des Eléphants mécontents, réclament toujours leurs primes des éliminatoires
  • 21/05/2019Football-Can 2019-Amical: La Côte d'Ivoire sera face à l'Ouganda et le Lybie respectivement les 14 et 18 Juin prochain
  • 20/05/2019Football-Can 2019-Amical: La Côte d'Ivoire sera face à la Gambie le 07 Juin 2019 en France
  • 20/05/2019Football-Caf LdC-Préliminaires : Sewe San Pedro 0-0 Ports Authority (le Séwé est éliminé)
Autres Sports
Athlétisme

CAN U18-20 :  Tous unanimes sur le bon niveau

19 April 2019 0

Présents à Abidjan à la faveur des 3e et 14e championnats d'Afrique des cadets et juniors, les encadreurs et athlètes relèvent le très bon niveau de la compétition.

L'Afrique peut rêver d'un futur des plus glorieux pour son athlétisme. Tant le spectacle offert par les centaines de jeunes arrivés de 32 pays du continent est de belle facture. Mais, si la qualité des débats séduit, que dire des performances réalisées par les athlètes ?

Là-dessus, toutes les langues s'accordent sur l'excellent niveau de la compétition. Des avis tributaires des résultats récoltés dans chaque discipline. « Le niveau est très bon. Vous avez des athlètes qui courent les 400 m en dessous des 50s, et les 100m en 13s tant chez les filles que les garçons. En saut, nous avons eu 2.18 m chez les U18. C'est fabuleux », nous confie Georges Vieillesse, le sélectionneur de l'île Maurice. Et de poursuivre en interpellant les dirigeants sur le fait que « l'avenir est très prometteur. Pourvu que les dirigeants mettent les moyens pour l'éclosion de ces grands espoirs. Cela doit se faire en mettant les équipements au service de ces jeunes afin qu'ils se préparent dans d'excellentes conditions », a t-il indiqué.

Un bon niveau dont témoigne Ange Désiré Gnanzou, l'espoir ivoirien aux 200 et 400m, éliminé lors des séries. « C'est du très haut niveau. Les athlètes sont aguerris et déjà prêts pour le haut niveau.C'est comme s'ils avaient plusieurs années de mondiaux dans leurs jambes », a t-il expliqué. Georges Malenpo, l'athlète kényan, quant à lui, s'inscrit dans le même ordre d'idée. « Cette compétition est d'un autre niveau. Les athlètes se donnent à fond. On se croirait à une compétition de professionnels. Et c'est prometteur pour l'Afrique », nous a t-il expliqué. Tout semble indiquer un lendemain florissant pour l'Afrique. Pourvu que toutes les nations se mettent au travail après l’euphorie des championnats d’Afrique.

 Lebéni M.K

A lire aussi ...

TOP