Flash Info

  • 25/06/2019Football-Transfert: Oussou Konan Anicet s'engage pour deux saisons avec ne FC Sion en Suisse
  • 25/06/2019Football-can 2019: Le Cameroun perd Joël Tagueu victime d'une anomalie cardiaque
  • 25/06/2019Basket- FIBA Afrique: Anibal Manave élu Président
  • 23/06/2019Football-CAN 2019-Côte d'Ivoire: Blessé à la cuisse, Souleymane Doumbia incertain pour l'Afrique du Sud
  • 23/06/2019Basket-PlayOffs 2019-1/2 finale homme ALLER: CSA Treichville 59-55 AZUR
  • 21/06/2019Football-CAN 2019: Victime d'un malaise cardiaque, le Nigerian Samuel Kalu hospitalisé en Égypte

Taekwondo : Les Ivoiriennes vice-championnes du monde

Autres Sports
Arts Martiaux

Taekwondo : Les Ivoiriennes vice-championnes du monde

25 November 2018 0

La Côte d’Ivoire a flambé à Fujaïrah à l’occasion de la Coupe du Monde par Equipes Nationales 2018. Les dames, conduites par une Ruth Gbagbi de gala, finissent vice-championnes du monde.

Expédition heureuse et fructueuse pour la Côte d’Ivoire à la Coupe du Monde par Equipes Nationales 2018. A Fujaïrah (Emirats Arabes Unis), ce dimanche 25 Novembre 2018, la sélection nationale féminine ivoirienne a brillé. Si la sélection masculine, défaite 57-105  lors des éliminatoires par la Russie, a manqué le coche, l’équipe féminine, elle, a fait dans la sensation.

Conduite par une Ruth Gbagbi revancharde (restée longtemps sur la touche pour cause de blessure), la sélection féminine ivoirienne a tout balayé sur son chemin, avant de plier l’échine en finale 41-77 face à la Chine. Les Ivoiriennes rentrent au bercail avec la médaille d’argent.

Régulièrement présente dans le Top 3 de la Coupe du Monde par Equipes Nationales depuis 2013, la capitaine Diomandé Banassa et les siennes, ont encore confirmé leur excellent niveau mondial à Fujaïrah. Ruth Gbagbi, Coulibaly Bouma, Traoré Aminata Charlène, Diomandé Banassa et Ekpitini Marie, les cinq athlètes qui composaient l’équipe féminine ivoirienne, ont aisément assuré le résultat jusqu’en demi-finale. L’obstacle qu’il fallait lever pour se hisser en finale, se nomme la France.

Les Ivoiriennes contrôlent bien la partie, en s’appuyant notamment sur l’expérience de Ruth Gbagbi. La médaillée de bronze olympique et championne du monde de la catégorie féminine des moins de 67 Kg, glane de nombreux points pour son équipe. Elle creuse l’écart au profit de la Côte d’Ivoire et met la France en difficulté. La Côte d’Ivoire finira par s’imposer sur le score de 56-45.

Déjà victorieuse de la Corée en quart de finale sur un large score, les Ivoiriennes retrouvent en finale l’ogre chinois. Malgré la fatigue, les protégées du Président Bamba Cheick Daniel tiennent le choc. Elles contrôlent même la partie (20-18) avant la pause. Mais la fatigue faisant, elles commettront de nombreuses erreurs par la suite, qui profiteront aux Chinoises. La Côte d’Ivoire sera battue 41-77 et devra se contenter de l’argent. Une défaite qui n’entame pas la bravoure et le mérite des Ivoiriennes.

Depuis cinq ans maintenant, la Coupe du Monde par Equipes Nationales de la World Taekwondo (WT) réussit bien à la sélection nationale ivoirienne. 3e en 2013 à Abidjan, elle occupait la 2e place l’année suivante au Mexique. Les Ivoiriennes étaient de nouveau sur le podium, en décembre 2017 à Abidjan, pour ne citer que ces résultats.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP