Flash Info

  • 17/12/2018Football-UefaLdC 2019-Tirage 8es: Man.Utd-PSG - Lyon-Barcelone - Ajax-Real - Roma-Porto - Tottenham-Dortmund - Atletico-Juventus - Schalke-Man.City - Liverpool-Bayern
  • 15/12/2018Football-Caf LdC 2019-16e aller: Stade Malien 0-1 ASEC Mimosas
  • 15/12/2018Foorball-CAN 2019: L'Afrique du Sud candidate à l'organisation
  • 15/12/2018Football-Caf CdC 2019-16e aller: Étoile du Sahel 3-0 Stade d'Abidjan -- DCMP 1-1 FC San Pedro
  • 14/12/2018Taekwondo: La Fédération Ivoirienne en assemblée générale ordinaire le 15 décembre 2018
  • 14/12/2018Football-CAN 2021: La conférence de presse du Ministre Danho Paulin prévue le 15 décembre est annulée
Autres Sports
Arts Martiaux

Taekwondo : Le comité Ad’hoc dissout

25 May 2018 0

La fin de la crise entre la Fédération ivoirienne de Taekwondo et le Comité National Olympique. Un communiqué publié par le Ministère des Sports et des Loisirs est venu conclure plusieurs mois de trouble au sein de la famille du taekwondo ivoirien.

Depuis 2017, une forte crise agite la famille du taekwondo national. Le fait des actions du Comité National Olympique qui, au-delà de ses prérogatives, avait décidé de suspendre la présidence de Bamba Cheick Daniel pour mettre en place un comité Ad’hoc.  

Grâce à la médiation du Grand Maitre Kim Young Tae et la sollicitude du Ministère des Sports et des Loisirs, cette agitation est derrière. En tout cas, c’est ce que suggère le communiqué de la tutelle publiée le 23 mai dernier, par voie de presse. Une adresse qui relève 9 points de résolution de la crise.

Selon le document dont les parties ont pris connaissance, le CNO-CIV et les parties dissidentes « s’engagent à laisser Maître Bamba Cheick Daniel terminer son mandat ». Par contre, son terme, l’actuel président de la FITKD « ne devra plus se représenter pour une réélection ». Par contre sa légalité et sa légitimité ont été réaffirmées. Et ce, avec la dissolution du comité Ad’hoc

En contrepartie, le président Bamba Cheick devra annuler les sanctions prises contre certains clubs et pratiquants conformément à la procédure en la matière, et à l’organisation de sessions de régularisation de passages de grades effectués pendant la crise par le comité ad’hoc en se conformant aux procédures internes.

Pour l’instant, seul le Comité National Olympique a officiellement réagi en faveur de ce communiqué de sortie de crise. La réaction de la FITKD est attendue.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP