Flash Info

  • 20/07/2018Football-Transfert: Accord trouvé entre Chelsea et Sassuolo pour le prêt de Jérémie Boga (Presse)
  • 20/07/2018Football-Afrique: La cérémonie des Awards de la CAF est prévue pour le 8 janvier 2019 à Dakar
  • 20/07/2018Rugby à 7: Abidjan accueille le championnat régional d’Afrique du 15 au 16 septembre 2018
  • 20/07/2018Football-Ligue 1: Le staff du FC San Pedro libère 9 joueurs dont N'guessan Pathinvo et Gna Kapeu
  • 20/07/2018Football-Mondial 2018: La FIFA a décidé d'offrir le ballon de la finale aux 12 enfants de la grotte thaïlandaise
  • 20/07/2018Athlétisme: La Côte d'Ivoire médaillée de bronze aux relais 4x100 U20 du championnat Zone 2
Autres Sports
Arts Martiaux

La réponse de Bamba Cheick à Lassana Palenfo

21 December 2017 0

Appelé à quitter on fauteuil de Président de la Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD) à la date du vendredi 22 décembre 2017, le Président de la FITKD évoque une erreur d’allocutaire.

Non, le courrier du 14 décembre 2017 s’est trompé de circuit. C’est la certitude de Bamba Cheick Daniel. En réponse au CNO-CIV qui a “accidentellement“ glisser son avis dans la mauvaise boîte aux lettres, le président adoubé par la WTF et par la majorité de l’opinion nationale ne s’est pas encombré de formules explicatives. Puisque la FITKD et son comité exécutif ne sont pas « concernés par le contenu de ce courrier » qui « est préjugé nous avoir été adressé par inadvertance ou par erreur ». Une entame de réplique que ne trahit pas l’objet du courrier qui indique « retour de votre lettre parvenue à nos services par erreur ».

Serein et adossé sur la décision de la WTF qui a dépiécé toutes les allégations « sans aucune preuve » du CNO-CIV qui ont conduit à la suspension non-homologuée par les instances internationales du comité exécutif de la FITKD, Bamba Cheick Daniel a lancé un autre appel au Général Lassana Palenfo à se ressaisir. « La sagesse, que nous présumons en vous, devrait vous inviter, pour l’honneur du sport ivoirien,  à vous ressaisir pour mettre un terme définitif à cette crise que vous avez créée artificiellement et que vous continuez d’attiser désespérément pour provoquer des réactions d’exaspération de la part de la communauté des Taekwondo-Ins ivoiriens ».

Une réponse sèche qui traduit bien le fait que ni Bamba Cheick Daniel, ni aucun membre de son comité exécutif ne sera présent le vendredi 22 décembre 2017 au stade Félix Houphouët-Boigny pour la passation de charges avec un comité ad’hoc « illégal et illégitime », selon « la lettre du Grand Maître Kim Young Tae ».

Quant au Ministère de Sports et des Loisirs, muet jusque là, il a juste été mis en copie « à titre de compte rendu ».

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP