Flash Info

  • 19/03/2019Spécial Olympics World Games 2019: La Côte d'Ivoire médaillée de bronze au tournoi masculin de handball
  • 19/03/2019Taekwondo-Open de Belgique: Cissé Cheick et Ruth Gbagbi médaillés d'argent et de bronze
  • 19/03/2019Spécial Olympics World Games 2019: La Côte d'Ivoire en finale du tournoi de basket-ball feminin
  • 19/03/2019Spécial Olympics World Games 2019: La Côte d'Ivoire médaillée d'or au tournoi de football féminin
  • 19/03/2019Football-El. Can 2019: La séance d’entraînement des Eléphants prévue le mercredi 20 mars 2019 à 16h00 au stade Félix Houphouët-Boigny, est ouverte à la presse et au public
  • 18/03/2019Special Olympics World Games 2019: 17 médailles à présent pour la Côte d'Ivoire dont 8 Or, 2 Argent et 7 Bronze
Autres Sports
Arts Martiaux

La FITKD salue le communiqué d’Amichia mais…

31 May 2018 0

La crise entre la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) et le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV) est bien loin. La volonté de toutes les parties d’aller à la paix. Si le communiqué scellant la fin du différend est salué par la FITKD, il en demeure pas moins quelques points d’ombre que Bamba Cheick Daniel, dans sa réaction survenue après celle de du CNO-CIV, a tenu à souligner.

Dans son adresse à toutes les parties sous forme de résolutions pour une sortie de crise effective, Albert François Amichia énumérait plusieurs points. Entre autres, le Ministre des Sports et des Loisirs indiquait des irrégularités concernant la procédure de réélection de Bamba Cheick Daniel à la présidence de la FITKD, mais aussi l’impossibilité pour ce dernier de représenter encore une fois à la présidentielle de la Fédération.

Si pour le premier que regrette Bamba Cheick Daniel, les « irrégularités » notées par le Ministère des Sports et des Loisirs « n’ont pas été retenues ni par la World Taekwondo, ni par la World Taekwondo Africa, ni par le Comité International Olympique, ni par la Justice Ivoirienne », son « interdiction » de candidature « consacrerait une indignité qui frapperait un citoyen ivoirien à qui aucune faute n’est imputable, contrariant ainsi ses droits constitutionnels et donnant le sentiment que son maintien à la tête de la FITKD n’est qu’une tolérance concédée pour la paix entre le CNO CIV et la FITKD ».

Par contre, Me Bamba Cheick Daniel a salué « avec déférence la posture, longtemps attendue, du Ministre  des Sports et des Loisirs qui a, enfin, décidé de se vêtir de sa toge d’Autorité Régalienne, dépositaire de l’autorité d’Etat, pour mettre un terme définitif à un conflit qui perdure entre deux associations dont il assure la tutelle administrative ». De ce fait, il assuré que la FITKD sous sa direction, « s’engage à accompagner résolument leur mise en œuvre ».

Par ailleurs, « la FITKD suggère fortement l’organisation, en urgence, de réunions techniques avec la FITKD pour la mise en œuvre opérationnelle des décisions portées » par le Ministère des Sports et des Loisirs.

Patrick GUITEY

           

A lire aussi ...

TOP