Flash Info

  • Il y a 1 heure 38 minFootball-CAN 2019: L'Afrique du Sud a révélé son intention d'organiser la compétition, selon Ahmad Ahmad
  • Il y a 3 heures 5 minBeach Soccer-CAN 2018-2è Journée: Maroc 5-4 Côte d'Ivoire
  • Il y a 3 heures 59 minFootball-Ligue 1: La SOA finit champion de la mi-saison avec 28 points
  • Il y a 4 heures 33 secFootball-CAN 2019: Le pays organisateur sera connu le 9 janvier 2019 en marge des Awards 2018 de la CAF
  • Il y a 4 heures 2 minHandball-CAN 2018 Dame-Classement: La Côte d'Ivoire bat le Maroc (38-31) et termine à la 9è place du Tournoi
  • 09/12/2018Football-Ligue 1-13e journée: Afad 2-1 AS Tanda - WAC 0-1 Africa - LYS 1-0 Moossou FC - ASI 1-1 USC Bassam
Autres Sports
Arts Martiaux

La FITKD autorisée à reprendre son siège technique

28 February 2018 0

Le 4 janvier 2018, le Comité National Olympique de Côte d’Ivoire brandissait une ordonnance lui donnant le doit de prendre possession du siège technique de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo. Une décision de justice rendue caduque depuis le 26 février 2018.

« En effet, par un réquisitoire rendu par le Procureur Général de la Cour d'Appel au Président de la Cour d'Appel, l'Ordonnance N°86/2018 a été prise en vue de suspendre celle ayant permis au CNO CIV de prendre possession des locaux de la FITKD référencée ci-dessus », indique le secrétariat général de la FITKD.

Au-delà de permettre à la FITKD de reprendre la gestion de son siège technique logé au sein du stade Félix Houphouët-Boigny, ladite décision souligne également le statut légal de l’élection du président Bamba Cheick Daniel, contesté par le CNO-CIV qui s’appuie sur des plaintes jusque là déboutées en local comme en international.

Ainsi, le Procureur Général « juge régulière l'élection des dirigeants de la FITKD, lesquels sont reconnus par les Instances du Taekwondo Mondial ». Un jugement qui nait du constat qu'à ce jour, « aucune décision de justice n'a invalidé cette élection des dirigeants de la FITKD ».

Bamba Cheick Daniel ne veut pas s’arrêter là !

Exaspéré par les actions du CNO, le président de la FITKD ne compte pas s’arrêter qu’à cette ordonnance permettant au taekwondo de retrouver ses locaux technique. Evoquant des préjudices suite à la fermeture des bureaux de la DTN, Bamba Cheick Daniel a porté plainte et attend que le procès en appel au sujet de cette affaire livre son jugement.

En attendant, un huissier commis par la FITKD a signifié le mardi 27 février dernier, l'Ordonnance N°86/2018 au Comité National Olympique. Quant à la FITKD, elle investira ses locaux « à compter du mercredi 28 février 2018 ».

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP