Flash Info

  • 14/12/2018Taekwondo: La Fédération Ivoirienne en assemblée générale ordinaire le 15 décembre 2018
  • 14/12/2018Football-CAN 2021: La conférence de presse du Ministre Danho Paulin prévue le 15 décembre est annulée
  • 13/12/2018Football-CAN 2021: La FIF indique convoquer la CAF devant le TAS pour avoir rétribuer la compétition au Cameroun
  • 13/12/2018Football-CAN 2019: L'Egypte est officiellement candidate pour organiser la compétition
  • 12/12/2018Handball-CAN 2018 Dame: L'Angola bat la Sénégal en finale sur le score de 19-14
  • 12/12/2018Football-CAN 2019: Le Maroc ne sera pas candidat pour remplacer le Cameroun (officiel)
Autres Sports
Afrique

La « MARA’CAN » est lancée

28 September 2018 0

La Coupe d’Afrique des Nations de Maracana dénommée « MARA’CAN » est officiellement lancée. C’est dans la salle polyvalente du palais des sports de Treichville que le coup d’envoi de la grande fête du Maracana a été effectué. 

C’est en compagnie du Ministre des Sports (représentant du 1er Ministre Ivoirien) du Ministre de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche  Scientifique, Albert Mabri Toikeuse et du vice-gouverneur du district d’Abidjan N’Cho Vincent que le Président Bleu Charlemagne a ouvert la 7e édition de la CAN de Maracana.

Annoncé au départ avec 15 pays, c’est finalement 10 nations qui ont posé leur valise sur la terre hospitalière.  12 rencontres ont animé cette première journée de compétition avec l’entrée en lice des Éléphants Maracaniers, double détenteurs du titre dans les catégories séniors et super séniors.

Les maracaniers séniors passent par les tirs au but 

Pour leur première sortie dans la compétition, les quintuples champions d’Afrique ont été contraint de passer par l’épreuve des tirs au but pour s’imposer face au Burkina Faso. En effet après un début de match bien dominé, les Éléphants trouvent le chemin des filets. Sur un service de Dagbehi Eric, l’ancien du Stella Gueï Placide pousse la balle au fond des filets. 1-0 pour la Côte d’Ivoire.

La jubilation ivoirienne ne va pas durer. Quelques minutes après le but ivoirien, les Éléphants qui ont le pied sur le ballon se font surprendre. Le Burkina Faso égalise quelques instants avant la pause. 1-1. C’est sur ce score nul que les deux équipes entrent aux vestiaires. Au retour de la pause, les Éléphants ont la chance de reprendre l’avantage sur penalty mais le capitaine Dagbehi Eric  manque le cadre. Il faut attendre la séance des tirs au but pour voir les Éléphants s’imposer (2 tirs contre 1).

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP