Flash Info

  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: USC Bassam 1-1 Stade d'Abidjan - WAC 2-2 ASI Abengourou
  • 17/12/2017Football: L'Intersyndical remporte le 17è Tournoi de la Confraternité face à l'URPCI
  • 17/12/2017Football-11è journée: Moossou FC 1-0 Africa Sports - Bouaké FC 1-2 ASEC - FC San Pedro 2-1 SC Gagnoa - SOA 0-1 Séwé -
  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: AFAD 0-0 AS Tanda
  • 17/12/2017Football-Ligue 1-11è journée: Moossou FC-Africa Sports arrêté pour cause d'intempérie
  • 17/12/2017Cyclisme : Allah Kouamé Jean-Marie réélu pour 4 ans à la tête de la Fédération ivoirienne
Autres Sports
Afrique

Grand prix Cedeao : 12 chevaux pour défendre la Côte d'Ivoire

21 May 2017 0

Le Grand prix Cedeao aura bel et bien lieu le samedi 27 mai au stade de Grand Bassam. A l’approche de l’événement, la Fédération ivoirienne des sports équestres est quasi-prête.

 «Nous sommes en pleine organisation. Les travaux d'aménagement de l'aire de jeu ont commencé sur le stade de Bassam. Mercredi prochain (24 mai) tout devrait être terminé». Des mots rassurants de Bilal Hallal face à la presse le 20 mai dernier. Le président du Bureau des courses de la fédération ivoirienne des sports équestre n’a pas fait que dans l’organisation. Car la compétition, c’est un volet sur lequel la Côte d’Ivoire veut exceller également. Pour se faire, les meilleurs chevaux ont été sélectionnés pour défendre les couleurs ivoiriennes.

«Nous avons sélectionné 4 chevaux pour chacune de ces distances. La Côte d'Ivoire a douze chevaux qui prendront part à la compétition, soit 4 chevaux pour chaque distance. La sélection a été ouverte à toutes les écuries du pays afin de retenir d'abord, les 4 chevaux les plus rapides sur les 800m et 1600m. Et ensuite, sur le 2400m, les chevaux plus endurants, les plus aptes à tenir le rythme de la course sur cette distance», a indiqué le passionné Bilal rejoint par Ismaël Doukouré,  le président de la Fise.

Le samedi prochain, le public aura l'occasion de voir en action ''Anaconda'' (sur 800m), ''Promesse'' (sur 1600m) et Kanda (sur 2400m), les grands favoris côté ivoirien, les espoirs de victoire de Bilal qui y croit. Et ce ne sont pas les pur-sang  du Mali et du Niger (déjà présents) et ceux du Burkina Faso (en route) qui entament la confiance du comité d’organisation.

 

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP