Flash Info

  • 18/10/2019Football-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • 18/10/2019Football-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny
  • 18/10/2019Athlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • 18/10/2019Athlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • 18/10/2019Athlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou
  • 14/10/2019Athlétisme: La 5è édition du Marathon du District d'Abidjan se tiendra le vendredi 15 novembre 2019

Le Dakar 2007 arrive en Afrique

Afrique

Le Dakar 2007 arrive en Afrique

8 January 2007 0
Le Dakar 2007 arrive en Afrique

Le 29e rallye-raid à destination de Dakar arrive lundi en Afrique avec deux Portugais en tête du classement général à l'issue des deux spéciales lusitaniennes: Carlos Sousa en auto et Helder Rodrigues, qui s'est substitué à Ruben Faria, chez les motards.
La caravane, qui a embarqué sur un ferry à Malaga (sud de l'Espagne), n'est déjà plus au complet après les abandons de Franck Weissner et Simon Droux en moto et de l'équipage Jonchet-Rolet en auto.
Les 507 véhicules restants (229 motos, 14 quads, 179 voitures et 85 camions) s'attaquent au désert avec une spéciale de 252 km entre Nador et El Rachidia (Maroc).
Helder Rodrigues, battu par son compatriote Ruben Faira samedi, a pris sa revanche, dimanche, lors de la 2e spéciale, et les Mitsubishi, en auto, ont répliqué aux Volkswagen en réalisant un tir groupé derrière Carlos Sainz (VW). Sur un parcours de 67 km dessiné dans les collines d’Algarve où la terre a remplacé le sable, Helder Rodrigues a signé sa première victoire sur le Dakar en battant Ruben Faria, le vainqueur de la veille.
Le pilote Yamaha a confirmé, sur terrain glissant, son statut de meilleur représentant de la marque japonaise, acquis en 2006. Le succès est d’autant plus retentissant qu’en dehors des sept victoires de David Frétigné lors des trois dernières années, il faut remonter à l’époque de Stéphane Peterhansel pour retrouver un vainqueur d’étape portant les couleurs de la marque aux trois diapasons.
Rodrigues a pris du même coup la tête du classement général en devançant de 47 secondes Faria, qui n’a pu éviter une chute. Le héros de la veille a été contraint de passer à l’hôpital pour faire contrôler son genou blessé.
 
Troisième au terme de cette deuxième spéciale, l'Espagnol Isidre Esteve Pujol est le meilleur pilote officiel KTM de la journée, devançant son coéquipier français David Casteu. Pour son premier Dakar, Fabien Planet, champion de France d’enduro, a décroché une prometteuse 5e place sur un parcours qui, il est vrai, convient parfaitement à ses aptitudes.
Dans le même registre, Thierry Béthys qui a découvert le rallye l’année dernière mais qui compte à son palmarès trois victoires à l’enduro du Touquet, achève sa spéciale juste derrière Planet.
Cyril Despres a connu sa première frayeur de l’année. Le vainqueur 2005 a été victime d’une légère chute en voulant éviter un spectateur. Il a perdu prêt de 13 secondes sur le lauréat du jour.
En voiture, le Portugais Carlos Sousa avait ouvert la piste avec l'ambition de réaliser un doublé, mais les cadors ne se sont pas laissés piéger. Carlos Sainz, qui avait fait carton plein en 2006 sur le territoire portugais, a remporté sa cinquième victoire d’étape sur le rallye. Alphand et les Mitsubishi se sont également montrés à leur avantage.
Les autres pilotes Volkswagen, auteurs d’un joli tir groupé la veille, ont été moins percutants. Le Finlandais Ari Vatanen, classé dans la même seconde que son ex-rival en WRC au départ, se retrouve 113e du classement général, à 1 heure 37 min 14 sec, pour avoir noyé son moteur dans un gué. Le quadruple vainqueur du Dakar est déjà hors course pour la victoire finale. Mais Volkswagen arrive en Afrique avec Sousa, Sainz et De Villiers en tête du général.
La réaction des Mitsubishi leur permet d'arriver sur le continent africain avec une 4e place pour Roma (à 3:29. du leader), une 5e pour Peterhansel (à 3:55.), une 8e pour Masuoka (à 6:47.), Luc Alphand, tenant du titre, pointant au 12e rang à 9:27. de Sousa.
Classements moto à l'issue de la 2e spéciale:
Classement de l'étape:  1. Helder Rodrigues (POR/Yamaha), les 60 km en 1 h 02:44. 2. Ruben Faria (POR/KTM) à 1:03. 3. Isidre Esteve Pujol (ESP/KTM) 1:45. 4. David Casteu (FRA/KTM) 2:10. 5. Marc Coma (ESP/KTM) 2:26. 6. Fabien Planet (FRA/KTM) 2:29. 7. Jean De Azevedo (BRA/KTM) 3:14. 8. David Frétigné (FRA/Yamaha) 3:17. 9. Giovanni Sala (ITA/KTM) 4:05. 10. Michel Marchini (FRA/Yamaha) 4:19. Classement général:  1. Helder Rodrigues (POR/Yamaha) 2 h 25:07. 2. Ruben Faria (POR/KTM) 0:47. 3. Isidre Esteve Pujol (ESP/KTM) 6:29. 4. David Casteu (FRA/KTM) 7:01. 5. Fabien Planet (FRA/KTM) 8:44. 6. Thierry Béthys (FRA/Honda) 9:21. 7. Jonah Street (USA/KTM) 9:50. 8. Marc Coma (ESP/KTM) 9:52. 9. David Frétigné (FRA/Yamaha) 10:41. 10. Pal Anders Ullevalseter (NOR/KTM) 11:10.
Classements auto:
Classement de la 2e étape:  1. Carlos Sainz - Michel Périn (ESP-FRA/Volkswagen), les 60 km en 59:26. 2. Luc Alphand - Gilles Picard (FRA-FRA/Mitsubishi) à 0:29. 3. Joan Nani Roma - Lucas Cruz Senra (ESP-ESP/Mitsubishi) 0:29. 4. Stéphane Peterhansel - Jean-Paul Cottret (FRA-FRA/Mitsubishi) 0:31. 5. Hiroshi Masuoka - Pascal Maimon (JPN-FRA/Mitsubishi) 1:24. 6. Giniel De Villiers - Dirk Von Zitzewitz (RSA-GER/Volkswagen) 1:34. 7. Guerlain Checherit - Matthieu Baumel (FRA-FRA/BMW) 1:50. 8. Miguel Barbosa - Miguel Ramalho (POR-POR/Proto) 1:50. 9. Carlos Sousa - Andreas Schulz (POR-GER/Volkswagen) 1:53. 10. Christian Lavieille - François Borsotto (FRA-/Nissan) 3:06. Classement général:  1. Carlos Sousa - Andreas Schulz (POR-GER/Volkswagen) 2 h 21:57. 2. Carlos Sainz - Michel Périn (ESP-FRA/Volkswagen) à 0:45. 3. Giniel De Villiers - Dirk Von Zitzewitz (RSA-GER/Volkswagen) 2:12. 4. Joan Nani Roma - Lucas Cruz Senra (ESP-ESP/Mitsubishi) 3:29. 5. Stéphane Peterhansel - Jean-Paul Cottret (FRA-FRA/Mitsubishi ) 3:55. 6. Guerlain Checherit - Matthieu Baumel (FRA-FRA/BMW) 4:49. 7. Mark Miller - Ralph Pitchford (USA-RSA/Volkswagen) 6:27. 8. Hiroshi Masuoka - Pascal Maimon (JPN-FRA/Mitsubishi) 6:47. 9. Nasser Saleh Al Attiyah - Alain Guéhennec (QAT-FRA/BMW) 8:33. 10. Christian Lavieille - François Borsotto (FRA-/Nissan) 9:24.

A lire aussi ...

TOP